à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais > Olympique Lyonnais - Matchs
 

Lyon ne lâche rien
 

L’Olympique Lyonnais s’accroche à son fauteuil de leader de la Ligue 1 grâce à une précieuse victoire 2 à 1 sur le terrain du FC Metz lors de la 35ème journée du championnat de France. A trois journées de la fin, le suspense reste entier.


L’OL a souffert en première mi-temps avant d’imposer sa loi et le score à la mi-temps (1-1) était flatteur pour des Lyonnais largement ballottés par des Messins vifs et sans complexes. Les jeunes Grenats - seul Méniri avait plus de 25 ans au coup d’envoi - prenaient un malin plaisir à plonger dans le dos d’une défense de l’OL bien statique.

L’arrière-garde rhodanienne assistait ainsi impuissante à un une-deux Maoulida-Gueye, que le premier concluait en crochetant Coupet puis en poussant le ballon dans le but vide (10). Le meilleur buteur messin ajoutait ainsi un 11e but à son total en L1.

Metz ne s’en contentait pas, mais un tacle d’Edmilson (17) et un manque de précision de Gueye de la tête (21) évitaient à Lyon de connaître une fin de match difficile.

Juninho, de retour de blessure, profitait alors d’un magnifique coup-franc dans la lucrane pour relancer l’OL (23).

Ni cette égalisation, ni la sortie de Méniri, victime d’un coup de poing d’Edmilson qui échappait à l’arbitre, n’altéraient cependant l’enthousiasme des Messins, qui poursuivaient sur le même tempo.

Lyon revenait sur le terrain avec une tout autre envie en seconde période. Après un tir en angle fermé d’Obraniak bloqué par Coupet (50), Elber manquait de peu le cadre (52), avant de voir une seconde frappe stoppée par Butelle (53).

Le gardien messin était moins impérial sur un centre de Malouda et le Brésilien, juste derrière lui, en profitait pour inscrire de la tête son premier but depuis le 27 mars (76).

L’exclusion de Beria pour un deuxième avertissement (83) assommait encore un peu plus des Messins qui devront encore lutter pour assurer leur maintien, après ce 10e revers à domicile.

"On n’a rien encore, il reste neuf points à jouer", a dit Juninho, tandis que Paul Le Guen se voulait aussi plus modéré. "On a fait un pas vers ce que l’on veut obtenir, c’est-à-dire l’une des deux premières places directement qualificatives pour la Ligue des champions, a déclaré l’entraîneur lyonnais. Un pas vers le titre, pourquoi pas ? On avance..."

A trois journées de la fin, Lyon compte trois points d’avance et une différence de buts nettement favorable sur le Paris-SG (2e). Monaco (3e) est à cinq longueurs, mais avec un match en retard à jouer dimanche contre Marseille.


La fiche du match

- Terrain : gras
- Temps : frais
- Eclairage : bon
- Spectateurs : 24.778
- Arbitre : M. Layec

Buts :
- Metz : Maoulida (10)
- Lyon : Juninho (23), Elber (76)

Avertissements :
- Metz : Beria (12)
- Lyon : F. Malouda (34), Deflandre (35), Berthod (85)

Exclusion :
- Metz : Beria (83)

Les équipes :
- Metz : Butelle - Beria, Meniri (Djiba 30), Borbiconi, Demaï - Renouard, Walter (Thiaw 81), Proment (cap), Obraniak - Maoulida, Gueye (Frutos 66)
- Lyon : Coupet - Deflandre (Réveillère 62), Edmilson, Mueller (cap), Berthod - M. Diarra, Juninho - Dhorasoo, Luyindula, F. Malouda - Elber (Gomez 82)

Master OL
© Parigones - clabdesign