à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais > Olympique Lyonnais - Matchs
 

Revoilà le Champion
 

C’est le gros titre du journal l’Equipe de ce dimanche après la bonne opération réalisée par l’Olympique Lyonnais lors de la cinquième journée du championnat de France en s’imposant à Rennes par 2 buts à 1. Ce succès a notamment été possible grâce à un doublé de son nouveau prodige brésilien de 20 ans : Nilmar.


Lyon, longtemps malmené, s’est imposé 2-1 à Rennes, grâce à un doublé de sa nouvelle recrue Nilmar, samedi pour le compte de la 5e journée de L1 de football.

Grâce à son doublé pour son premier match en France, Nilmar, 20 ans (et rentré à un quart d’heure de la fin), permet à l’OL d’être co-leader de L1.

"C’est bon pour la confiance, pour celle de Nilmar qui n’est avec nous que depuis deux jours (après avoir signé le 30 août, il avait rejoint la Seleçao), et pour celle de l’équipe, on fait un bon début de saison globalement", confiait l’entraîneur lyonnais Paul Le Guen, serein avant d’affronter "MU" pour le compte de la 1re journée de la phase de poules de C1 (GrD).

"Deux buts pour commencer, c’est un rêve", avouait le héros de la soirée en portugais (il ne parle pas un mot de français). Ce joueur au physique de lycéen, qui se dit fan "de Zidane et aussi de Romario au Mondial-94", restait cependant modeste : "C’est trop tôt pour dire si j’ai gagné ma place et encore beaucoup trop tôt pour me comparer à Sonny Anderson".

Ce mélange de joie et de prudence se retrouvait aussi dans l’encadrement des Gones. "Chez Nilmar, on a senti de la qualité de la fraîcheur, de l’appétit, expliquait Paul Le Guen. Les Brésiliens l’aident beaucoup (Juninho, Caçapa, Cris). Mais il ne faut pas tirer de conclusions trop hâtives sur lui, il a su saisir les opportunités. Je veux juger sur la durée".

Wiltord, nouvelle recrue de l’OL très attendue, débutait la rencontre sur le banc. L’OL souffrait rapidement d’un manque de liant entre son attaque et le milieu de terrain, où les absences de Diarra et Juninho se faisaient sentir. Et le jeune Clément, 20 ans, titularisé à la faveur de ces forfaits, se montrait ainsi peu à l’aise.

Rennes en profitait pour développer son jeu, en s’appuyant sur un Mornar très entreprenant sur le couloir droit, mais pénalisé par sa conduite de balle maladroite.

Coupet récupérait du bout du gant un premier tir de Frei téléphoné (2e) et ne tremblait pas sur une tête de Kallstrom pas assez appuyée (6). Après cette entame animée, la partie s’enlisait et virait au concours de pertes de balles.

Le triple champion de France en titre se réveillait un peu après la demi-heure de jeu, avec cette frappe trop molle de Malouda (34), ce coup-franc de Ben Arfa boxé par Isaksson (37), qui se couchait ensuite sur une frappe à ras de terre de Govou (45+1).

A la reprise, Ben Arfa donnait des sueurs froides à la défense bretonne, en dépit de ses 18 ans. Puis, Wiltord entrait en jeu à la 59e minute, sous les applaudissements de son ancien public rennais. Perrier Doumbé tentait une reprise acrobatique, qui passait tout près, mais le match restait peu spectaculaire (65).

Nilmar faisait aussi son apparition (74). Une entrée payante, puisqu’il ouvrait le score sur une passe de Malouda, après un bon travail d’Abidal (81). Coupet veillait ensuite pour enrayer toute réaction bretonne. Et Nilmar s’offrait le doublé sur une erreur de la défense (88). Dudu Cearense, nouvelle recrue rennaise, réduisait le score dans les arrêts de jeu.


La fiche du match

A Rennes (Stade de la Route de Lorient) : Lyon bat Rennes 2 à 1 (0-0)
- Terrain : bon
- Temps : beau
- Eclairage : bon
- Spectateurs : 23.273
- Arbitre : C. Colombo

Buts :
- Rennes : Cearense (90+1)
- Lyon : Nilmar (81, 87)

Avertissements :
- Lyon : Abidal (28), Govou (58)

Les équipes :
- Rennes : Isaksson - Perrier Doumbé, Ouaddou, Adailton (E. Didot 22, Maoulida 85), Jeunechamp (cap) - Sorlin, Kaellstrom, Faty, Monterrubio - Frei, Mornar (Cearense 70)
- Lyon : Coupet - Diatta, Cris, Caçapa (cap), Abidal - J. Clément, Essien, Govou (Berthod 85) - Ben Arfa (Wiltord 59), F. Malouda - Frau (Nilmar 74)

Master OL
© Parigones - clabdesign