à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais > Olympique Lyonnais - Matchs
 

Lyon est vraiment trop fort
 

Un Lyon imperturbable et tranquille vainqueur de Sochaux (2-0) au stade Bonal, a accru son avance en tête de Ligue 1 de football, possédant à présent six points d’avance sur Lille, son plus proche poursuivant, à l’issue de la 20e journée, mercredi.


Les joueurs sochaliens se compliquaient singulièrement la tâche dès les premières minutes en laissant Frau et Bergougnoux filer dans le dos de la défense. L’ancien Sochalien décalait Bergougnoux qui trompait Richert d’une petite balle piquée (1-0, 6e).

Les Franc-Comtois tentaient de réagir aussitôt. La frappe des 20 m de Mathieu était repoussée par Coupet sur Ilan, dont la reprise était contrée (8e).

Ensuite, Lyon gérait tranquillement son avantage. Un Cris absolument impérial en défense éteignait toute velléité sochalienne, et le Brésilien, excellent, se montrait également dangereux de la tête sur un coup franc de son compatriote Juninho (18e).

Les Lionceaux ne se montraient pas assez mobiles pour inquiéter le leader, toujours invaincu en Championnat cette saison. Un retourné d’Ilan aux 18 m, non cadré, entretenait l’espoir (39e).

Mais Diarra illustrait une nouvelle fois la redoutable efficacité lyonnaise : sur un maître corner de Juninho, le Malien plaçait une tête terrible dans la lucarne de Richert (2-0, 42e).

Sochaux frôlait la déroute après la pause, quand Govou se présentait seul devant Richert, mais le gardien franc-comtois sortait vainqueur de son duel (57e) et Frau qui revenait pour frapper la balle en second rideau la placait au dessus du cadre.

L’entrée de Zaïri à la place d’Oruma apportait un peu de mouvement à l’attaque sochalienne. Le Marocain offrait notamment deux bons ballons à Ilan mais ce dernier ne trouvait pas le cadre (60e, 81e).

Sochaux ne se résignait pas et Pitau tentait à son tour un lob de 35 m. Néanmoins Coupet, vigilant, claquait le ballon en corner (75e).

Lyon restait maître de son sujet, impressionnant jusqu’au bout, et s’imposait sans avoir tremblé.

La saison se poursuit toujours sous les feux radieux de la technique, de la vitesse et de la force physique pour un Olympique Lyonnais plus leader que jamais.


La fiche du match

A Sochaux (Stade Auguste-Bonal) : Lyon bat Sochaux 2 à 0 (mi-temps : 2-0)
- Terrain : moyen
- Temps : pluvieux
- Eclairage : bon
- Spectateurs : 17.249
- Arbitre : A. Hamer

Buts :
- Lyon : Bergougnoux (6), M. Diarra (42)

Avertissements :
- Sochaux : Isabey (43), Pitau (67), Lonfat (78), Daf (90+1)
- Lyon : Réveillère (47), Frau (63)

Les équipes :
- Sochaux : Richert - Daf, So. Diawara, Paisley, J. Mathieu - Isabey (cap) (Menez 72), Pitau, Lonfat, Oruma (Zaïri 55) - Ilan, Santos
- Lyon : Coupet - Réveillère, Cris, Diatta, Abidal - Essien, M. Diarra, Juninho - Govou (cap) (J. Clément 79), Frau (Nilmar 70), Bergougnoux (Berthod 90)

Master OL
© Parigones - clabdesign