à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais > Olympique Lyonnais - Matchs
 

Lyon, Grand d’Europe
 

C’est le gros titre du quotidien sportif l’Equipe au lendemain de la retentissante victoire de l’Olympique Lyonnais devant le champion d’Allemagne en titre, le Werder Breme, sur sa propre pelouse par 3 buts à 0 en huitième de finale de la Ligue des Champions.


En allant gagner 3-0 sur le terrain du Werder de Brême, l’Olympique Lyonnais a réalisé mercredi la meilleure opération des 16 clubs engagés en 8es de finale de la Ligue des champions.

Face au champion d’Allemagne en titre, les hommes de Paul Le Guen ont fait preuve d’un grand réalisme, sachant plier sans rompre en défense, avant de faire exploser leur adversaire.

Selon les statistiques de l’UEFA, aucune équipe ayant gagné 3-0 à l’extérieur au match aller a été ensuite éliminée.

Les Lyonnais qui ont pris une très sérieuse option sur la qualification pour les quarts de finale, ont réussi une bonne entame de match avant de subir la pression du Werder. Les Lyonnais se sont procurés peu d’occasions mais ont su les concrétiser tout en résistant à la pression et en n’encaissant pas de but face à la meilleure attaque du championnat d’Allemagne.

En deuxième période, ils ont ensuite fait preuve d’opportunisme en marquant deux buts après avoir essuyé une pluie d’offensives.

Sous une pluie neigeuse, la première offensive était au crédit du champion d’Allemagne en titre, avec une tête du milieu de terrain suisse Ludovic Magnin devant Grégory Coupet (2e). Puis sur un une-deux avec Nelson Valdez, le Français Johan Micoud se mettait en valeur mais le gardien lyonnais était sur la trajectoire du ballon (8e).

Patients, les joueurs de l’OL partaient alors en contre-attaque. Sur le côté droit, Florent Malouda centrait pour Pierre-Alain Frau, dont la remise en retrait ne profitait pas à Sidney Govou. Mais le tir raté de l’attaquant se transformait en passe décisive pour Sylvain Wiltord, qui faisait taire les 42.000 spectateurs du Weserstadion en trompant le gardien et capitaine du Werder, Andreas Reinke (9e, 1-0).

Les Allemands pressaient ensuite sans relâche dans le camp lyonnais et se procuraient de nombreuses occasions. Notamment à la 27e minute, quand Miroslav Klose, après une remise de Paul Stalteri, adressait une superbe tête détournée par Grégory Coupet (27e).

Dans la foulée, sur un corner tiré par Micoud, Valérien Ismaël reprenait le ballon au second poteau mais le ballon frôlait la transversale lyonnaise (31e).

Puis c’était au tour de Tim Borowski de s’illustrer, sur un centre de Stalteri, avec une reprise qui passait juste à côté du poteau de Coupet (37e). Mais les joueurs de Paul Le Guen ne pliaient pas et regagnaient les vestiaires avec leur avantage.

Après la pause, le Werder repartait tambour battant sur une percée de Klose interrompue avec autorité par Coupet (46e). Solides, les Lyonnais parvenaient cependant à ralentir le rythme et leur défense prenait le pas sur les offensives vertes, comme sur ce tir dangereux de Klose bien renvoyé (59e).

Après un contre de l’OL mené sans succès par Malouda, le Werder avait un ballon d’égalisation mais Coupet s’interposait devant un nouveau tir de Klose (65e), puis c’était Lyon qui manquait le 2-0 sur une tête décroisée de Govou qui heurtait le poteau allemand (66e).

Le défenseur lyonnais Lamine Diatta commettait ensuite une énorme erreur en voulant remettre à Coupet sans avoir Valdez dans son dos. Après avoir récupéré le ballon, ce dernier laissait passer sa chance et ne cadrait pas son tir (70e).

Contre toute attente, l’OL parvenait à doubler la mise huit minutes plus tard, sur une remise en retrait de Juninho pour Clément, qui décalait Diarra. Sa frappe pure de 25 mètres faisait mouche (2-0, 78e) en trouvant le petit filet de Reinke.

Juninho parachevait ensuite le triomphe, en plaçant un coup-franc des 30 mètres dans la lucarne de Reinke (3-0, 80e). Le Brésilien marquait ainsi son 18e coup-franc sous les couleurs lyonnaises.

Les Lyonnais ont marqué les esprits de l’Europe du football.


La fiche du match

A Brême (Weser Stadion), Lyon (FRA) bat Werder Brême (ALL) 3 à 0 (1-0)
- Temps : froid et pluvieux
- Terrain : bon et glissant
- Eclairage : bon
- Spectateurs : 36.923
- Arbitre : M. De Bleeckere (BEL)

Buts :
- Lyon : Wiltord (9), Diarra (77), Juninho (80)

Avertissements :
- Werder Brême : Borowski (55)
- Lyon : Govou (33), Wiltord (52)

Les équipes :
- Werder Brême : Reinke - Stalteri, Ismaël, Pasanen, Magnin - Borowski (Hunt, 61), Ernst, Micoud, Jensen - Valdez, Klose
- Lyon : Coupet - Diatta, Cris, Essien, Abidal - Diarra, Juninho, Malouda - Govou (Ben Arfa, 88), Wiltord (Clément, 76), Frau (Nilmar, 62)

Master OL
© Parigones - clabdesign