à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais > Olympique Lyonnais - Matchs
 

Lyon pulvérise Brème
 

Passer 10 buts en huitième de finale de la Coupe d’Europe au champion d’Allemagne est un exploit unique et digne d’un GRAND D’EUROPE. Tel est le nouveau statut de l’Olympique Lyonnais. Sans devenir le favori de la prestigieuse épreuve, Lyon est entré avec fracas dans le gotha des 8 meilleurs clubs d’Europe. Les Goliath devront se méfier du David lyonnais.


L’Olympique lyonnais s’est, comme prévu, qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions, ajoutant la manière au résultat (7-2) grâce à un triplé de Sylvain Wiltord face au Werder Brême mardi.

Victorieux 3-0 à l’aller, les hommes de Paul Le Guen ne sont pas tombés dans le piège de la facilité et ont définitivement mis fin au suspense en une demi-heure.

Comme lors de la première manche, Sylvain Wiltord montrait l’exemple en ouvrant la marque à la huitième minute avant que Michaël Essien signe un doublé avant la demie-heure de jeu.

Menés 6-0 sur l’ensemble des deux rencontres, les Allemands complétement sonnés parvenaient néanmoins à sauver l’honneur sur une frappe de leur meneur de jeu, Johan Micoud, après une erreur de relance de la défense lyonnaise à la 32e minute.

Hormis ce moment d’inattention, les champions de France ont livré un match solide, sérieux et plein de l’inspiration qui leur avait fait défaut la semaine dernière.

La question de la qualification étant réglée, les deux équipes décidaient alors de faire le spectacle : Wiltord signait un coup du chapeau tandis que Florent Malouda sous les regards du sélectionneur Raymond Domenech trouvait le cadre à l’heure de jeu.

Le Werder refusait de baisser les bras et Valérien Ismaël inscrivait un penalty à la 57e auquel répondait Jérémy Berthod de la même manière à 10 minutes de la fin.

"Sur le plan du jeu on s’est fait plaisir," a commenté Malouda. "On a un groupe homogène construit sur plusieurs années. C’est une équipe qui s’entend bien.

"En gagnant 7-2 nous faisons une démonstration de ce que Lyon peut faire en Coupe d’Europe," a-t-il ajouté. "Même si l’on va remettre les compteurs à zéro au prochain tour."

Au-delà d’un résultat qui risque de faire date, Lyon avait besoin de se rassurer par une victoire après s’être fait sortir de la Coupe de France par Clermont Foot (L2) et être tombé 1-0 à Caen en Ligue 1.

Présent de manière continue en Ligue des champions depuis cinq saisons, l’OL a confirmé avoir acquis une réelle dimension européenne.

Les Rhodaniens atteignent comme l’an passé le stade des quarts de finale : ils avaient été éliminés sans gloire par le FC Porto, futur champion d’Europe, en 2004.

Mais contrairement à l’an passé, les Lyonnais ont confirmé lors de ce huitième de finale avoir acquis une maturité tant dans l’animation offensive que dans la gestion des rencontres à élimination directe.

"On aimerait bien aller un peu plus loin cette année," a conclu Malouda.

Au passage, Lyon égale le score (7-2) du Paris Saint-Germain face à Rosenborg en 2000 ou de Monaco (8-3) face à La Corogne, mais cette fois le score est atteint en huitème de finale et non en match de poule.


La fiche du match

A Lyon (stade de Gerland), Lyon (FRA) bat Werder Brême (ALL) 7 à 2 (mi-temps : 3-1).
- Lyon qualifié pour les quarts de finale (aller : Lyon bat le Werder à Brême 3 à 0)
- Temps : doux
- Terrain : bon
- Eclairage : bon
- Spectateurs : 38.922
- Arbitre : M. Ivanov (RUS)

Buts :
- Lyon : Wiltord (8, 55, 64), Essien (17, 30), Malouda (60), Berthod (80 sur penalty)
- Werder Brême : Micoud (32), Ismaël (58 sur penalty)

Avertissements :
- Lyon : Berthod (32), Malouda (66)
- Werder Brême : Klasnic (32), Valdez (66)

Les équipes :
- Lyon : Coupet - Diatta, Cris (Clément, 62), Abidal, Berthod - Govou (Frau, 73), Diarra, Juninho, Essien, Malouda - Wiltord (Nilmar, 67)
- Werder Brême : Reinke - Stalteri (Davala, 77), Ismaël, Pasanen, Magnin - Baumann, Micoud, Ersnt - Klose (Borowski, 46), Valdez, Klasnic (Fahrenhorst, 69)

Master OL
© Parigones - clabdesign