à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais > Olympique Lyonnais - Matchs
 

Lyon plombe Marseille
 

Lyon, sans forcer son talent de champion mais avec toute l’autorité de son statut, a plombé les ambitions européennes de Marseille en s’imposant logiquement 1 à 0 samedi au Vélodrome, lors de la 37e journée de L1 de football.


D’une équipe marseillaise inédite, blessures et suspensions obligent, ne naissait aucun miracle. A l’exception, chronique cette saison, d’Habib Beye, plutôt actif, l’OM affichait vite les carences augurant d’une rencontre poussive : un taux de déchets élevé, des duels perdus et un fond de jeu proche de l’inexistant ne pouvaient générer aucune occasion.

Tout juste un contre percutant de Taiwo, servant Bamogo dont la frappe des 20 mètres glissait à droite des buts de Coupet, faisait frétiller le Vélodrome (19e), dont les virages exprimaient de temps à autres leur mécontentement à l’égard de l’actionnaire principal Robert Louis-Dreyfus.

Rayon marseillais, c’était tout pour la mi-temps, sauf à considérer que l’audacieuse frappe de Koke des 30 mètres (37e), bien au dessus, valait occasion.

Lyon, quadrillant sans forcer le milieu et tranquille derrière, ne forçait pas non plus son talent, que l’on sentait toutefois bien supérieur. Une tête de Cris au dessus sur un corner de Juninho (10e), un centre d’Abidal manqué d’une semelle par Malouda (23e), puis un slalom de Wiltord stoppé par Gavanon (37e), témoignaient ainsi d’un certain football d’en haut.

La démonstration cinglante en vint après la pause : après un sauvetage de Gavanon devant Wiltord (53e), c’est Juninho, passant en revue la défense marseillaise en tête de surface, qui ouvrait la marque (55e).

A l’exception d’un jet de fumigène vers les supporteurs lyonnais, illico renvoyé, Marseille restait sans riposte.

Pendant ce temps, Lyon, comme à l’entraînement, maintenait la menace, par Govou de la tête (62e), Essien d’une belle frappe (64e) ou Nilmar, tout juste entré (78e).

Seuls Cheyrou, trop court sur un centre de Koke, et Bamogo, qui manquait le cadre de la tête sur un service pourtant royal de Déhu (90e), entretenaient un brin de révolte.

Avant que, des virages du Vélodrome, ne descende une avalanche de sifflets. Et quelques applaudissements destinés aux champions de France.


La fiche du match

A Marseille (stade Vélodrome) : Lyon bat Marseille 1 à 0 (mi-temps : 0-0)
- Terrain : bon
- Temps : doux
- Eclairage : bon
- Spectateurs : 56.000
- Arbitre : M. Colombo

But :
- Lyon : Juninho (55)

Avertissements :
- Marseille : Bamogo (39), Déhu (77)

Les équipes :
- Marseille : J. Gavanon - Beye (Ferreira 86), Déhu (cap), Meite, Taiwo - Batlles (Fiorèse 86), Eduardo Costa, Sy. Ndiaye, Nasri (Br. Cheyrou 61) - Koke, Bamogo
- Lyon : Coupet - Réveillère, Cris, Caçapa (cap), Abidal - Govou, Essien, M. Diarra, Juninho (J. Clément 72), F. Malouda (Nilmar 77) - Wiltord (Bergougnoux 87)

Master OL
© Parigones - clabdesign