à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais > Olympique Lyonnais - Matchs
 

Lyon impressionne l’Europe
 

L’Olympique Lyonnais a obtenu sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions en surclassant 4-1 le club grec d’Olympiakos le Pirée, mardi soir à Athènes en match de la quatrième journée de la première manche.


Avec douze points Lyon reste leader du groupe F et est assuré de finir à l’une des deux premières places de la poule, tout comme le Real Madrid, à qui le champion de France rendra visite le 23 novembre, et qui s’est imposé 2-0 à Rosenborg.

Battue 2-1 à l’aller à Gerland, la formation grecque, lanterne rouge du groupe avec trois défaites, devait absolument prendre sa revanche pour espérer continuer sa route dans l’épreuve. Elle y a cru un bon moment après avoir ouvert le score dès la troisième minute par Babangida. Mais Lyon, décidément trop fort, a réagi en grande équipe et sans s’affoler malgré l’ambiance plus que chaude.

Elle a, d’abord, renversé la situation juste avant la pause grâce à Juninho (40e) puis Carew (44e), puis tué dans l’oeuf les espoirs grecs en aggravant l’écart par Diarra puis Carew en trois minutes (54e et 57e).

Les Lyonnais étaient cueillis à froid par un but d’Haruna Babangida dès la troisième minute. Lancé en profondeur par Pantelis Kafès, auteur du but grec à l’aller, l’attaquant nigérian d’Olympiakos échappait au tacle de Cacapa et se présentait seul devant Coupet qu’il battait d’un tir passant juste au-dessus du portier lyonnais.

Les champions de France avaient du mal à s’organiser et surtout à trouver leurs pointes bien surveillées par la défense grecque. Une magnifique occasion était pourtant offerte à Malouda à la réception d’une balle en cloche de Diarra (23e). Hélas le Guyannais choisissait son pied droit et perdait son duel face à Kleopas Giannou, promu dans les buts grecs à la place de l’international Antonios Nikopolidis, souffrant.

Lyon était revenu dans le match. Restait l’étincelle pour faire redémarrer le moteur. Elle venait encore une fois d’un coup franc de Juninho. A 25 mètres, le Brésilien adressait un tir fuyant qui passait sous le ventre de Giannou pour se loger à la base du montant gauche (40e). Ce 22e but sur coup franc de la carrière lyonnaise de Juninho assommait la défense d’Olympiakos, la pire de la Ligue des Champions avec huit buts encaissés.

Dans la foulée Carew profitait d’une mauvaise relance grecque pour se mettre sur son pied gauche et tromper Giannou d’une frappe croisée (44e). Sur un centre en retrait de Carew, Govou manquait le but du K.O. (50e) puis Babangida ne cadrait pas après s’être ouvert le chemin du but à la réception d’une passe de Djordjevic (54e).

L’Olympiakos, qui restait pourtant sur quatre victoires d’affilée sur des clubs français et avait donné du fil à retordre à l’aller, ne parvenait pas à reprendre le dessus. Il laissait, au contraire, Lyon s’envoler vers un large succès grâce au duo Diarra-Carew. Le premier lançait le second en profondeur. Giannou parvenait à contrer la tentative du grand Norvégien de Lyon mais repoussait la balle vers Diarra qui avait suivi pour le troisième but lyonnais (55e).

Les Grecs n’avaient pas eu le temps de reprendre leurs esprits qu’ils encaissaient encore un but sur un coup franc de Juninho prolongé de la tête par Carew (57e). Les Lyonnais maîtrisaient ensuite le semblant de révolte des Grecs pour cheminer vers leur quatrième succès en quatre matchs et un qualification bien méritée.


La fiche du match

Au Pirée, (stade Georgios Karaiskakis), Lyon (FRA) bat Olympiakos Le Pirée (GRE) 4 à 1 (2-1). - Lyon qualifié
- Temps : beau
- Terrain : bon
- Eclairage : bon
- Spectateurs : 33.500
- Arbitre : M. Fröjdfeldt (SUE)

Buts :
- Olympiakos Le Pirée : Babangida (3)
- Lyon : Juninho (41), Carew (44, 57), Diarra (55)

Avertissements :
- Olympiakos Le Pirée : Kostoulas (17), Anatolakis (57)
- Lyon : Coupet (15), Tiago (17)

Les équipes :
- Olympiakos Le Pirée : Giannou - Pantos, Kostoulas (Bulut, 66), Anatolakis, Georgatos - Kafes, Touré, Rivaldo - Babangida, Okkas (D’Acol, 81), Djordjevic (Stoltidis, 66)
- Lyon : Coupet - Réveillère, Cris, Caçapa, Abidal - Govou, Tiago (Clément, 75), Diarra, Juninho (Pedretti, 78), Malouda (Wiltord, 68) - Carew

Master OL
© Parigones - clabdesign