à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais > Olympique Lyonnais - Matchs
 

Lyon avec assurance
 

Lyon, déjà assuré de sa qualification pour les huitièmes de finale, a préservé son invincibilité en Ligue des champions, grâce à une victoire 2-1 sur Rosenborg.


Les quadruples champions de France finissent la phase de poule avec cinq victoires et un nul et premiers du groupe E, devant le Real Madrid.

Les Lyonnais avaient laissé au repos Grégory Coupet, Juninho et Tiago, et placé sur le banc Claudio Caçapa et Mahamadou Diarra. Si l’on ajoute la blessure de Eric Abidal et Florent Malouda, c’est vraiment l’équipe A’ qui est entrée sur le terrain.

Le match était aussi sans enjeu pour Rosenborg, qui savait avant le coup de sifflet final qu’il jouerait les seizièmes de finale de la Coupe de l’UEFA.

Il pleuvait sur Lyon, la pelouse de Gerland était grasse, mais plus de 40.425 supporters de l’OL garnissaient tout de même les tribunes du Stade pour en faire une affluence record en Ligue des Champions pour Lyon à domicile.

Conduits par Sylvain Wiltord et John Carew, sans doute stimulé de jouer contre ses compatriotes et son ancien club de Rosenborg, les Lyonnais se sont créé les premières occasions par deux de leurs jeunes joueurs, Karim Benzema et Hatem Ben Arfa.

Après avoir rasé le montant des buts, Benzema a ouvert le score à la 33e minute de jeu en reprenant du plat du pied une passe en retrait de Carew, auteur d’un puissant débordement sur la droite de l’attaque lyonnaise.

L’attaquant, qui n’a pas encore 18 ans, a ainsi marqué le premier but de sa carrière de joueur professionnel.

Rosenborg a dû attendre la 51e minute de jeu pour arracher sa première occasion de but.

Le tir de Thorsten Helstad, qui avait reçu quelques instants auparavant un coup de pied au visage accidentel de Cris, a heurté le poteau des buts de Rémi Vercoutre, qui n’avait pas esquissé un geste.

L’égalisation de Rosenborg est venue à la 67e de jeu sur une tête de Daniel Braaten, qui a profité d’un manque de concentration de la défense lyonnaise sur un coup franc de Oyvind Storflor.

Lyon a repris le contrôle du match et a raté quelques occasions par Sylvain Monsoreau, Benzema décidement dans tous les bons coups et Fred, entré à la place de Carew.

Le deuxième but est finalement venu trois minutes après la fin du temps réglementaire sur une action de Ben Arfa qui a offert le but à Fred.

Master OL
© Parigones - clabdesign