à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais > Olympique Lyonnais - Matchs
 

Lyon garde ses distances
 

L’Olympique Lyonnais a renoué avec la victoire en s’imposant aux dépens du FC Nantes (3-1), vendredi au stade de Gerland en match avancé de la 27e journée de Ligue 1 de football, dont l’OL reste leader, maintenant son avance à sept points sur Bordeaux, deuxième.


Cette rencontre a également permis au milieu de terrain brésilien, Juninho, de retrouver le chemin du but. Il n’avait plus marqué depuis le 3 novembre à Athènes en Ligue des Champions contre Olympiakos le Pirée (4-1).

Le Sud-Américain a ouvert la marque dès la 9e minute sur un coup franc direct accordé pour une faute de Loïc Guillon sur Karim Benzema, inscrivant ainsi son cinquième but en L1 cette saison.

C’est aussi sur un coup franc de Juninho joué de l’aile gauche, et mal renvoyé par la défense nantaise, que les Lyonnais ont porté le score à 2-0 par Mahamadou Diarra (35).

Pour cette rencontre, l’entraîneur Gérard Houllier avait opté pour une organisation inédite, avec Fred et Benzema en duo d’attaque devant un milieu à quatre joueurs, alors que Tiago, John Carew et Sidney Govou, ménagés, étaient remplaçants.

L’OL a largement dominé la première période avec, outre les deux buts marqués, des occasions de Benzema, sur laquelle Franck Signorino sauvait son équipe (24), deux bonnes tentatives de Malouda puis à nouveau de Benzema (39, 40). Tony Heurtebis a gagné ensuite un duel face à Juninho, lancé en plein coeur de la défense nantaise par une une astucieuse talonnade de Fred (44).

C’est ce dernier qui a ajouté un troisième but pour l’OL, son septième personnel en L1, en début de seconde période, en reprenant victorieusement un centre au sol adressé de la gauche par Patrick Müller dont la réception avait été manquée par Cris (57).

Les Nantais n’ont eu que peu d’occasions de se montrer, à l’exception d’un bon coup franc de Frédéric Da Rocha détourné par Coupet (66), lequel s’est incliné néanmoins peu après sur une reprise de la tête de Mamadou Diallo qui a devancé Abidal sur un centre adressé de la gauche par Da Rocha (74).

Toutefois, l’OL, jamais dangereux après la mi-temps, sauf sur le but de Fred, a géré sa fin de match sans trop de peine. Après Cris remplacé par Benoît Pedretti (71), Juninho a laissé sa place à Tiago (76), en prévision du match de Ligue des Champions, mardi à Eindhoven, contre le PSV.

Gérard Houllier (entraîneur de Lyon) : "Notre victoire est amplement méritée. La première période a été somptueuse avec beaucoup d’occasions de notre part. Nous avons produit du jeu. Après la mi-temps, nous avons marqué le 3e but mais nous avons baissé d’un ton. Peut-être l’esprit des joueurs était-il tourné vers Eindhoven ? C’est difficile à dire mais Nantes n’a pas été très dangereux. J’ai retrouvé une équipe qui avait soif de victoire et qui sait ce qu’elle doit faire pour décrocher le 5e titre".

Master OL
© Parigones - clabdesign