à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais > Olympique Lyonnais - Matchs
 

Lyon dans la cour des grands
 

Un doublé de Tiago, "l’homme du match", en première mi-temps a assuré à Lyon sa qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions, l’Olympique Lyonnais s’imposant finalement 4-0 face au PSV Eindhoven qu’il avait déjà dominé 1-0 à l’aller.


Wiltord a signé le troisième but lyonnais, alors que Fred fêtait la naissance de sa fille Geovana en marquant le quatrième, point final d’une revanche sur les Néerlandais qui avaient éliminé l’équipe de Gérard Houllier aux portes des demi-finales l’an passé.

Tiago a donné le ton à la 26e minute. Sur un magnifique centre en retrait de Malouda, l’international portugais marquait d’une reprise du droit en force qui ne laissait aucune chance à Gomez, le gardien brésilien du PSV.

La tâche des Lyonnais allait ensuite être facilitée par l’expulsion de Philip Cocu, à la 42e minute. Le capitaine du PSV écopait d’un deuxième carton jaune pour un tacle particulièrement dangereux et mal intentioné sur François Clerc.

Profitant de cette supériorité numérique, Tiago inscrivait son deuxième but dans les arrêts de jeu de la première période. Il n’avait jamais encore marqué en Ligue des Champions et il commencait donc pas un doublé ! Bien placé dans le camp des Néerlandais, il profitait d’une mauvaise relance de la défense du PSV pour doubler la mise du gauche.

En deuxième période, Lyon ne se contentait pas de gérer l’avantage mais repartait de plus belle. La récompense venait à la 71e minute par Wiltord, qui inscrivait son 15e but en Ligue des champions. L’attaquant international reprenait du droit une première tentative de Fred - entré à la 65e minute - repoussée par Gomes. Fred avait été au préalable parfaitement servi par Tiago, encore lui, qui avait mystifié le défenseur d’une feinte croisée.

Fred allait à son tour trouver le chemin des buts, fêtant ainsi dignement la naissance de sa fille, venue au monde en fin d’après-midi. A la 90e minute, le Brésilien réalisait un grand pont sur un défenseur adverse pour conclure d’une frappe puissante du gauche.

"Je suis content car tout s’est bien passé aujourd’hui. Ma petite fille est en bonne santé, le groupe est très fort et j’ai donné du plaisir aux supporters en marquant un but", a déclaré le Brésilien. Gérard Houllier était lui aussi satisfait, du résultat comme de la manière.

Le seul point noir de la soirée est la future suspension de Juninho, le Brésilien ayant reçu un carton jaune à la 12e minute, avertissement qui le privera des quarts de finale.

Lyon - invaincu depuis le début de la compétition avec 7 victoires et un match nul en huit rencontres continue donc à un rythme endiablé et disputera les quarts de finale pour la troisième année consécutive. Ce qui n’était pas arrivé depuis les années 70 à la "grande époque" du voisin stéphanois. Le tirage au sort aura lieu vendredi.

Master OL
© Parigones - clabdesign