à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais > Olympique Lyonnais - Matchs
 

Lyon, premier partout
 

Après avoir assuré la première place de leur groupe de Champions League, l’Olympique Lyonnais a été gagné le titre honorifique de Champion d’Automne du championnat de Ligue 1 - et c’est un record - quatre jours avant le terme de la mi-parcours. L’écart creusé avec ses poursuivants est devenu abyssal.


Avec un 13e succès en 15 matches en championnat, pour un nul et une défaite, et un total de 40 points sur 45 possibles, Lyon possède 14 longueurs d’avance sur ses premiers poursuivants ; Lille, Lens et Nancy.

Meilleure attaque, meilleure défense, doté d’une marge record à ce stade de la compétition sur le deuxième (14 points), Lyon jongle avec les records au cours d’une première partie de saison presque parfaite avec une série de 14 succès consécutifs toutes compétitions confondues entre le 20 août et le 4 novembre.

Leader en Ligue 1, assuré de la première place du groupe en Ligue des Champions devant la Real Madrid, Lyon peut s’autoriser une dose d’humour. "Premièrement, le président peut-être content", s’amuse Gérard Houllier, l’entraîneur. "Il peut préparer le budget de l’an prochain en tablant sur les droits télévisés des clubs de Ligue 1. Deuxièmement, si nous faisons le même parcours lors de la phase retour, nous serons champions. C’est une certitude."

Que peut donc craindre le quintuple champion de France, qui a pris les commandes de la Ligue 1 après la sixième journée et un succès à Lorient (1-3) ? Pas même les blessures de ses hommes clés : les joueurs sont presque interchangeables puisque les blessés Fred, Karim Benzema, Tiago, Eric Abidal et Claudio Caçapa n’étaient pas concernés par cette rencontre tandis que Sébastien Squillaci et Jeremy Toulalan étaient remplaçant.

Jérémy Berthod, Loïc Rémy, Patrick Müller ou encore Alou Diarra ont ainsi assuré un parfait intérim. L’ensemble du groupe - 24 joueurs dont aucun n’a joué les 15 rencontres de Ligue 1 en totalité - reste sous pression.

Master OL
© Parigones - clabdesign