à Paris
  News des Membres
Les Lyonnais à Paris
Sites "Amis"
Lyonnais connus
Photo Gallery
Revue de Presse
La Boutique
  Autres sports
Olympique Lyonnais
PariGones FC
Tout le reste du foot
Autre sport : Rugby
Autre sport : Basket
  Restaurants Lyonnais
Soirées
Théâtre et humour
Cinéma et TV
Bandes Dessinées
Arts Plastiques
Musique & Concerts
Gastronomie
Apéros & Afterworks
  Histoire des Lyonnais
Economie
Juridique
Littérature
Politique
Humanisme
Société

 
Accueil > Sports > Olympique Lyonnais > Olympique Lyonnais - Matchs
 

Lyon en finale !
 

Un but du capitaine Juninho inscrit sur coup franc à deux minutes de la fin d’un match moyen a permis à l’Olympique Lyonnais de s’imposer péniblement (1-0) aux dépens de Sedan (L2), mercredi au stade de Gerland et de se qualifier pour la finale de la coupe de France de football. Une première depuis 1976 !


L’OL affrontera le 24 mai au Stade de France, Paris Saint-Germain, vainqueur d’Amiens (L2) dans l’autre demi-finale, mardi, sur le même score.

Les Lyonnais, toujours leaders de la Ligue 1 avec deux points d’avance sur Bordeaux, peuvent donc toujours envisager réaliser le premier doublé de l’histoire du club qui atteint la finale de l’épreuve pour la première fois depuis 32 ans, rêvant de remporter un trophée qu’il n’a plus gagné depuis 1973.

Toutefois, si le résultat est à la hauteur des espérances de l’OL, la performance des Rhodaniens, avec une équipe où tous les joueurs étaient internationaux, laissant finalement aux oubliettes les menaces de boycott de Jean-Michel Aulas, a été plus que laborieuse notamment en première période.

L’équipe lyonnaise a vraiment décidé de se lancer dans la bataille après la mi-temps et du coup les Lyonnais se sont créés beaucoup d’occasions. Elle ne lève pas pour autant les interrogations sur l’issue de la fin de saison d’un Lyon bien pâle.

C’est Juninho, après avoir remplacé Kim Källström à la 70e minute, qui a de nouveau sauvé l’OL sur un splendide coup franc tiré de 37 mètres et accordé pour une faute d’Albert Baning (88). C’est son 37eme but sur coup franc de ses années lyonnaises !

Si les Sedanais, avec une excellente organisation, ont bien mené leur match avec des occasions d’Alexis Allard dont le tir puis une reprise de la tête sur un centre de la droite, étaient arrêtées par Grégory Coupet (13, 44) avant une autre tentative du même Allard (58), l’Olympique lyonnais a été l’équipe la plus dangereuse malgré un jeu approximatif et peu cohérent tant dans la récupération du ballon que dans l’animation offensive.

Ainsi, Mathieu Bodmer, de la tête (14), Kader Keita (18, 36) se créaient de bonnes occasions avant un coup franc de Fabio Grosso (32) et un tir passant de peu à côté d’Hatem Ben Arfa (36).

Après la mi-temps, Patrick Regnault s’interposait à plusieurs reprises sur des tentatives de Bodmer (52), Keita (63) ou encore Ben Arfa (76).

Sur un corner joué de la gauche, Fred manquait le cadre en contrant un mauvais dégagement d’Allard (61) avant un tir lointain passant de très peu à côté de Juninho (83) qui qualifiait peu après l’OL pour sa seconde finale en deux ans après celle de la coupe de la Ligue perdue face à Bordeaux (1-0).

Master OL
© Parigones - clabdesign